L’action culturelle foisonne hors des murs du fil !

Ce trimestre, les trois salarié·e·s du pôle d’action culturelle – Tahani Belkhir, Maxime Lavieville et Alice Couturier –, appuyé·e·s par la nouvelle direction menée par Ludivine Ducrot, ont décidé de mettre le paquet hors les murs. Consolidés par un travail ambitieux et exigeant qui s’est enrichi ces dix dernières années, des partenariats multiples portent leurs fruits. D’une part, des interventions menées par le fil avec des structures variées et des artistes associé·e·s où s’effectuent des allers-retours entre les établissements et la SMAC, d’autre part, l’objectif de faire rayonner et amener ces projets dans des lieux et événements emblématiques de l’espace culturel ligérien. Comme l’explique Maxime Lavieville, coordinateur pédagogique :

« On s’est donné les moyens, nous avons mobilisé du budget. Le pôle d’action culturelle a le désir de travailler avec beaucoup de publics et reçoit un grand nombre de sollicitations, ce qui lui donne une place importante sur le territoire. »

Faire découvrir, initier

Au sein de ces partenariats, importe notamment « la volonté de faire découvrir, d’initier les jeunes générations », poursuit Maxime Lavieville, et ce, dès le primaire comme pour Ça scratche ?, projet monté en 2017 et mis en place cette année avec des classes de CE2 et CM2, et une classe de 5ème au collège. L’idée ? Monter un orchestre de DJs en six mois, en découvrant les pratiques des platines, des vinyles et du scratch, aux côtés de l’intervenant Deejo (L’Entourloop), mais aussi de Benoît Voarick, qui travaille à partir du son sur la fabrication de vidéos en temps réel. Un rendu unique, où les élèves produisent musique ou image, à découvrir le 17 mai au fil (séance scolaire en après-midi, à 18h30 pour le grand public).

Dans cette même dynamique de transmission, se poursuit Les grandes oreilles, dans le cadre des projets Passeurs de culture, pilotés par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, se partageant entre une dizaine de lycées ligériens et les locaux du fil. Les intervenant·e·s collaborent avec les élèves à partir de différents axes : composition d’une musique sur un court-métrage, créations d’instru ou encore écriture de textes. Toutes les classes se réuniront pour présenter leurs projets le 14 juin dans la grande salle du fil.

Favoriser les rencontres

Mélanger les univers et les pratiques, c’est aussi en ce sens qu’est né pendant le premier semestre 2021 Vivace, en partenariat avec l’Office de Tourisme et le festival Paroles & Musiques, mêlant trois ensembles de musicien·ne·s classiques du conservatoire Massenet à quatre rappeur·se·s (Radikale Junkypop, Djemin, Thioum C, Dan), et un beatmaker-compositeur (DRK). Ce projet hybride, explorant et croisant une multiplicité d’esthétiques, a donné lieu à une captation vidéo sur le toit de l’Hôtel de ville à l’occasion de la dernière Fête de la Musique. L’évidence de cette rencontre a suscité l’envie de renouveler la collaboration. C’est ainsi que deux concerts auront lieu, le 11 juin au Château du Rozier (Feurs), et le 12 dans le cadre de la Biennale du Design.

Donner et valoriser les paroles

Pour finir, une autre collaboration avec Paroles & Musiques, le projet Paroles de femmes, réunissant des femmes d’âges, de milieux sociaux, et de territoires différents, lors d’ateliers d’écriture menés par la rappeuse Radikale Junkypop et la comédienne Katarzyna Perdek, sur le thème du romantisme et la réappropriation du concept d’exaltation des sentiments. Ces rendez-vous hebdomadaires se déroulant au fil seront finalisés par l’enregistrement des textes qui y sont nés et l’impression d’un fanzine qui seront diffusés lors du festival, du 16 au 22 mai.

AGENDA

03.06 Atelier théâtre des P’tit Tréteaux & Tréteaux + Exprime toi

11.06 Vivace au château du Rozier

12.06 Vivace à la biennale du design

14.06 Les grandes oreilles

19.06 Baratin

Dernières news