Afterwork Neodemos

1 juillet 2020

18:00

Afterworks

Tarifs

Entrée libre

Prod. le fil

Art&Tracks Pluri’elles

Au programme de mercredi prochain, 5 Dj’s et 4 expositions virtuelles pour un afterwork festif et engagé avec Néodemos.

CONCEPT Art&Tracks

L’association vous propose de découvrir le travail visuel d’artistes, tout en vous laissant porter par des DJ sets.<br>Un moment où vous pourrez admirer les oeuvres projetées, échanger avec les artistes, ou tout simplement profiter de ce moment autour d’un verre.</p>

CONCEPT Pluri’elles

Les valeurs militantes et sociétales étant au coeur de l’association, Néodemos propose désormais des Art&amp;Tracks à la programmation exclusivement féminine, pour pallier à l’invisibilisation des femmes dans la culture et dans les scènes électroniques. Vous pourrez ainsi élargir vos horizons en découvrant ces artistes engagées et contribuer à faire grandir la reconnaissance des femmes dans la culture.

Anne Moran

Née en terre aveyronnaise, Anne commence par apprendre le solfège, la flûte à bec et la flûte traversière, tout en écoutant les K7 de son père dans la voiture, à base de ragga, de dub, de rock, de pop, de semba angolaise, puis plus tard rnb, dancehall et bien d’autres ; et toujours en boucle celles de sa préférée : Patti Smith. Également danseuse, elle se passionne pour une musique organique, physique, à la forte charge émotionnelle. A son arrivée à Saint Etienne en 2016, elle rencontre une ville à la créativité foisonnante, et surtout une vision de la musique dans laquelle elle se reconnaît. Comme l’ont dit les copains du Disorder : “Des recoins obscurs aux vastes espaces sonores lumineux, Anne nous fait prendre des chemins de traverse et nous tient par la main lors d’un long voyage introspectif dont on voudrait ne jamais revenir”.

BdL

Véritable pyromane des pistes, BdL mixe non seulement des tracks explosives mais également ses différents univers musicaux : Disco, House, Voguing …. La DJ stéphanoise jongle avec les beats, détourne les stéréotypes en concoctant dans son chaudron sonore des sets percutants et audacieux. Son unique objectif : offrir au dancefloor un lâcher prise festif dans un espace de liberté. 

Cora M.

Baignant dans la musique électronique depuis son plus jeune âge, Cora M., originaire de Saint-Etienne, apprend à mixer à l’âge de 17 ans. Attirée par la minimale allemande et aujourd’hui la scène roumaine, elle développe son style bien à elle, loin de tous les stéréotypes. Un mélange de deep micro house mêlant des sonorités groovy & planantes au travers d’une sélection pointue de tracks avant-gardistes. 

Saku Sahara

Connue pour sa passion sans faille de la culture japonaise, Saku Sahara s’est fait une place au sein de la scène lyonnaise. Membre du duo Retro-futur et organisatrice des soirées Kimochi Wave, elle a créé depuis plus d’un an son projet personnel de podcasts musicaux autour de la musique nippone : « Conversation dans un Bento ». Ses contenus se sont exportés dans de nombreuses radios telles que le Mellotron, Radio Raheem ou encore Redlight Radio. Au-delà de son projet japonais, Saku Sahara aime transmettre en club des sons percussifs et diversifiés. 

Oror

DJ membre du label @NeoRecord et de &RNT, Oror a découvert le monde de la musique électronique en participant à de multiples événements à Saint Etienne, sa ville d’origine, avant d’emménager à Lyon. Un événement fondateur pour elle qui l’emmène naturellement vers le mix à la suite de nombreuses rencontres et soirées dans la capitale des Gaules. Inspirée par de nombreux courants musicaux elle s’oriente vers des sonorités plus minimal en 2017. Ses maîtres mots ? Mélodies cosmiques et basslines qui groove. Oror apprend aux côtés des membres de différentes associations de musique électronique à Lyon et elle décide, avec plusieurs ami-es, de fonder le collectif RNT en 2019. 

Blériotte

Blériotte est graphiste et illustratrice. Elle travaille entres autres à l’Atelier Garage, lieu berceau de la micro-édition lyonnaise, qui lui a permis d’approfondir ses recherches et de produire des séries de tirages (sérigraphie et risographie, affiche ou fanzines) qu’elle a montré lors d’expositions personnelles ou d’événements collectifs. Elle a notamment collaboré avec des revues indépendantes féministes (Hystérique, Mama Rassise, Femixion), le studio de design Guerilla Graphik pour le programme de l’Université Populaire, ainsi qu’avec le label Neo Record sur un projet de clip.

Cyrielle Teyssier

Puisant dans tous les domaines artistiques et naviguant entre l’imaginaire et le réel, cyrielle capture des instants cathartiques aux palettes infinies. Armée de son argentique et de sa tête pensante, elle s’inspire de ses relations humaines et de son rapport à l’imaginaire pour établir le lien entre deux mondes parfois trop éloignés. Déjà validée dans son domaine, la photographie (FishEye, lauréate concours étudiant photographie), elle attend de pouvoir partager sa vision à tous les yeux curieux.

Eden Hélios (Axelle Brisard)

Artiste multidisciplinaire, elle exprime sa créativité prolifique à travers collages, peintures, vidéos expérimentales et sound design. Inspirée par la Figuration Libre, l’Art Naïf et les Arts-Urbains, elle évolue dans des palettes de couleurs expressives pour créer des interprétations sensibles de sensations, états d’âmes, fantasmes ou peines.

Virginie Amouroux

Fascinée par l’animation bancale, son travail consiste principalement à Fascinée par l’animation bancale, son travail consiste principalement à trouver un intérêt à la banalité. Elle tente en quelque sorte chaque jour de sublimer la loose. Ce n’est pas pour rien si on s’applique à penser que l’ennui est mortel, il l’est vraiment, alors il faut bien en extraire de la poésie du quotidien. Elle aime revisiter la réalité au travers d’une approche figurative, ou au contraire, s’en affranchir par l’abstrait.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Autres concerts qui pourraient vous intéresser ...